NEWSLETTER MISSION VERTE #13 de Juin/Octobre 2016

Actions dans les écoles

Le 3 juin, dans le cadre des activités accompagnant la Journée de l’Environnement sous le parrainage de la HSBC, nous avons participé à la sensibilisation à la « State Secondary School » de Belle Rose, lors d’une journée de nettoyage en bordure de Rivière Sèche, et avons installé durant quelques mois un conteneur de tri pour le plastique et les canettes.

Plusieurs sessions éducatives ont eu lieu au mois de juillet au Collège Lorette de Curepipe. Plus de trois cents élèves de Form 1 et 2 ont été sensibilisés aux problèmes de pollution et aux solutions pour y remédier, qui passent par la réduction des déchets, le recyclage, la réutilisation. Le collège a commencé le tri et nous y collectons les déchets recyclables. Un de nos conteneurs de tri pour le plastique et les canettes y a été installé.

Projet à l’Université de Maurice

En collaboration avec notre sponsor KPMG, l’Université de Maurice et la Chemical Engineering Society qui regroupe des étudiants de l’Université, nous avons installé en septembre un conteneur de tri sur le campus de Réduit.

Le projet sera d’une durée de trois ans, il comprend des collectes toutes les quinzaines et la sensibilisation des étudiants au problème des déchets. Deux sessions éducatives ont déjà eu lieu et seront suivies de plusieurs autres dans les prochains mois. Nous avons beaucoup apprécié l’investissement des étudiantes de la Chemical Engineering Society, et espérons que l’enthousiasme suscité par le projet perdurera.

Sessions éducatives et sensibilisation au tri

Par ailleurs, nous avons animé d’autres sessions éducatives, pour les enfants à l’Arche de Zoé et à l’école Paul & Virginie, et pour les adultes chez RT Knits, Taylor Smith, Maurice Publicité, Villa Anakao, Afrasia Bank, le Club Med. Nous remercions ces entreprises pour leur soutien.

Il est utile de mentionner ici l’initiative de RT Knits, entreprise de textile située à La Tour Koenig, qui a mis en place un intéressant système de collecte du plastique, avec la possibilité pour les employés rapportant le plus de plastique, de gagner des prix ; cela s’est avéré être un succès, nous permettant de récupérer d’importantes quantités de plastique, surtout des bouteilles PET.

Les collectes

En plus de l’éducation à l’environnement, nous poursuivons nos activités habituelles. Nous sommes présents à travers une quarantaine de points de collectes. Tous les jours nos deux camionnettes parcourent l’île afin de récolter les déchets recyclables. La fréquence des collectes va de deux fois par semaine à une fois par mois. La liste de nos points de dépôt actuels est visible sur notre site web.

Les collectes se font aussi au sein d’entreprises, qu’elles disposent ou non d’un conteneur de tri de Mission Verte : Island Brush, Taylor Smith, Axys, IBL, Villa Anakao, Lux, Livestock Feed, MCB St Jean, HSBC, PWC, Maersk, Inova Business Park. Nous organisons aussi des collectes à la demande, pour le prix de Rs 600. Ce travail de collectes fait souvent face à des difficultés. Il suffit de la négligence de quelques-uns pour se trouver face à une multitude de déchets non recyclables, des sacs poubelles remplis de déchets en décomposition, qui contaminent une grande partie du conteneur. C’est ainsi que nous avons dû enlever le conteneur qui se trouvait au centre commercial Kendra de St Pierre, devant la persistance de déchets indésirables. D’autres « utilisateurs » ne se donnent pas la peine de déposer leurs déchets dans le conteneur, ils se contentent de laisser un sac à côté. Pour ceux qui sont confrontés à un conteneur qui commence à déborder, nous leur demandons un peu de patience, ils peuvent garder leurs sacs de déchets recyclables dans leur voiture et passer un autre jour, car les conteneurs sont vidés très régulièrement.

Nous sommes aussi confrontés à du plastique non recyclable, tel celui des pots de yaourt, yaourts à boire et autres boissons lactées. Nous invitons les utilisateurs à consulter régulièrement les consignes de tri sur notre site web, et en cas de doute à nous contacter.

Pour ce qui est du verre, le recyclage n’est pas encore possible, notre projet ne pouvant pas aboutir pour le moment, faute de fonds. L’équipement requis nécessite de gros investissements pour une ONG et nous sommes à la recherche d’un ou plusieurs sponsors qui seraient intéressés par cette initiative. Malgré tout, le verre peut être déposé à notre centre de tri de Riche Terre, sur le terrain qui nous a été prêté par PAD. Nous le récupérons aussi au London Way de Mahébourg.