Partenariat – L’Omnicane Foundation et Mission Verte s’unissent pour le recyclage des déchets

Le Mauricien – 19 Février 2019

Deux bennes neuves installées depuis le début de l’année au supermarché Winner’s de Plaine-Magnien

Mission Verte et l’Omnicane Foundation allient leurs forces pour promouvoir le tri et le recyclage des déchets. Deux nouvelles bennes sélectives ont ainsi été installées depuis le début de l’année au supermarché Winner’s de Plaine-Magnien, lesquelles serviront à la collecte des déchets en plastique, en papier et en carton. « C’est un nouveau partenariat entre Mission Verte et l’Omnicane Foundation dans le but d’encourager le tri sélectif et le recyclage des items recyclables dans la région sud. Nous sommes très heureux de nous associer à l’Omnicane Foundation pour ce projet », se réjouit Claude Pougnet, président de Mission Verte.

De plus, Mission Verte animera des sessions de conscientisation sur l’importance du tri des déchets dans les institutions primaires et secondaires de la région de Plaine-Magnien. « Nous nous attendons à ce que les jeunes sensibilisent leurs parents sur l’importance d’une bonne gestion des déchets », explique Bruno Pougnet, vice-président de Mission Verte.

Sébastien Raffray, directeur de Mission Verte, précise pour sa part que le rôle de son organisation est de sensibiliser la population sur la nécessité de mettre en pratique la réduction, la réutilisation, le recyclage et le compostage des déchets. « Nous voulons instaurer une meilleure culture du respect de l’environnement et être un facilitateur pour le traitement durable des déchets. Les déchets plastiques sont broyés et conditionnés par une compagnie mauricienne. Ils sont destinés à l’exportation en vue d’être transformés en d’autres produits. Les déchets en papier et cartons sont aussi exportés à des fins de recyclage », ajoute-t-il.

Rajiv Ramlugon, CSR Coordinator de l’Omnicane Foundation, déclare : « Cette initiative est en ligne avec la vision d’Omnicane, qui vise à promouvoir le développement durable de manière inclusive. Ce projet contribuera à mieux sensibiliser les Mauriciens sur la problématique des déchets tout en leur offrant les facilités nécessaires afin qu’ils puissent contribuer à la protection de notre environnement. » Il est à noter qu’environ 500 000 tonnes de déchets sont disposées au centre d’enfouissement de Mare-Chicose chaque année. « Ce chiffre est en constante augmentation. Le centre d’enfouissement est utilisé au-delà de sa capacité. Beaucoup de déchets se retrouvent dans la nature et dégradent notre environnement, aussi bien le sol que les rivières et l’environnement marin. Malheureusement, il faut faire davantage pour promouvoir le recyclage à Maurice », confie Claude Pougnet.

NEWSLETTER MISSION VERTE #16 de Septembre/Décembre 2017

Nouveau conteneur de tri : Le Pont du Tamarinier

En association avec la Mauritius Marine Conservation Society (MMCS) et l’association Le Pont du Tamarinier, et avec un financement de l’Ambassade des Etats-Unis, nous avons installé fin Septembre 2017 un conteneur de tri à Rivière Noire, au Village du Tamarinier. Il a été inauguré à l’occasion des 10 ans de Le Pont du Tamarinier.

C’est un conteneur de 2m de large qui est destiné au plastique et aux canettes aluminium. Cela permettra aux habitants de s’impliquer dans le tri des déchets et de faire disparaître de manière non polluante le plastique qui s’accumule. Des sessions éducatives ont accompagné cette installation, où l’accent a été mis sur les méfaits du plastique dans la nature et la mer en particulier.

Autres nouveaux dépôts de tri

Nous facilitons ainsi le dépôt par les personnes se rendant sur ces sites de leurs matières recyclables et contribuons à la sensibilisation en général. Merci à ces compagnies pour leur soutien.

Mare Chicose est rempli

En 2017, nous atteignons 480,000 tonnes de déchets enfouis à Mare Chicose, d’après le ministre de l’environnement Etienne Sinatambou – voir l’article de L’Express du 07/12/2017 par Par Laëtitia Melidor à ce sujet : https://www.lexpress.mu/article/322303/gestion-dechets-alternatives-mare-chicose-devront-etre-trouvees-dici-fin-2018

Avec cette réalité qui nous pend au nez, il est donc nécessaire de trouver des alternatives à la gestion des déchets d’ici fin 2018, a-t-il fait valoir. […] À cet effet, une stratégie nationale pour la gestion des déchets est actuellement en préparation avec l’aide de l’Agence française de développement, a tenu à préciser Étienne Sinatambou.
«Il est nécessaire que la stratégie soit claire avant de se lancer dans ce projet. (…) Il y a plusieurs méthodes et les collaborateurs privés locaux seront contactés dès que la stratégie sera prête.»

Festival Porlwi by Nature

Ce festival qui s’est tenu du 29 novembre au 3 décembre, a voulu cette année mettre l’accent sur la protection de la nature, nous avons été invités à y installer durant sa durée quelques poubelles de tri de Mission Verte, pour contribuer à la sensibilisation au tri et au recyclage des déchets.

Le bilan de l’année 2017

  • Installation de 7 nouveaux points de dépôt. On arrive à un total d’environ 50 points de collectes.
  • Environ 2,000 personnes sensibilisées à travers les sessions éducatives et autres activités.
  • Démarrage de vidéos de sensibilisation.

Nos projets pour l’année 2018

Nos capacités en logistique ont atteint leur maximum. Les conteneurs de tri se remplissent plus vite qu’auparavant, et avec nos deux camionnettes nous arrivons difficilement à collecter les déchets aussi souvent qu’il serait nécessaire.

  • Le projet d’acquisition d’une troisième camionnette et d’embaucher au moins deux personnes supplémentaires est à l’étude, mais cela représente un budget important, et nos frais de fonctionnement s’en trouveront augmentés.
  • Nous projetons l’installation de nouveaux conteneurs en priorité pour des sites accessibles au public en général.
  • D’autres vidéos de sensibilisation seront produites pour toucher plus de monde et lutter contre la présence de déchets dans la nature.

NEWSLETTER MISSION VERTE #15 de Mai/Août 2017

Le « Zero Waste » : Visite de Béa Johnson

A l’initiative de personnes très motivées par le concept du « Zero Waste », Béa Johnson qui est très connue pour son engagement en faveur de la diminution des déchets et qui donne des conférences dans le monde entier, est venue en mai à Maurice donner une conférence. Pour plus de détails, voir son blog, https://zerowastehome.com, ainsi que la page Facebook Zero Waste Mauritius/zéro déchet Ile Maurice. En deux mots, le Zero Waste c’est la volonté d’aller encore plus loin que les 3 R de Réduire, Réutiliser, Recycler : C’est en plus « Refuser » – par exemple ne pas utiliser les sacs en plastique proposés pour acheter ses légumes au supermarché, mais apporter ses propres contenants (des sacs réutilisables), et en général trouver des solutions et astuces pour utiliser descontenants et emballages réutilisables et durables) et « Composter ».

Mission Verte a participé fin juillet au centre commercial de Trianon à une journée spéciale Zero Waste où diverses associations, entreprises et corps paraétatiques ont présenté leur travail allant dans le sens d’une moindre consommation et de moins de déchets. Merci à Liisa, l’animatrice de la page Zero Waste Mauritius d’avoir organisé cette journée !

Sensibilisation au Caudan

Dans le cadre de la Journée de l’Environnement (5 juin), en partenariat avec Lux* Resorts & Hotels, la Fondation Joseph Lagesse et le Caudan Waterfront, nous sommes allés vers le public présent au « foodcourt » du Caudan Waterfront à l’heure du déjeuner durant une semaine. Nous leur avons présenté Mission Verte, parlé de nos activités, expliqué quelques concepts de base au sujet de l’importance des 3 R – réduire, réutiliser, recycler, et incité à utiliser les 6 poubelles de tri nouvellement installées au « foodcourt » pour la récupération du plastique (bouteilles en PET) et des canettes en aluminium.

Projet avec Emtel

Début juin, la compagnie Emtel nous a sponsorisés pour un projet d’une durée de 3 ans, avec l’installation à leur bureau d’Ebène de deux conteneurs pour le tri du papier, du carton, des plastiques et des canettes aluminium. Ce projet servira aussi à financer des sessions éducatives dans des écoles et d’autres institutions. Merci à Emtel pour son soutien dans le cadre du CSR.

Volume des déchets ménagers en 2016

« Statistics Mauritius » a publié récemment des informations concernant l’environnement pour l’année 2016 : 444,695 tonnes ont été enfouies à Mare Chicose.

http://statsmauritius.govmu.org/English/Publications/Pages/Env_Stats_Yr2016.aspx

Nous attendons avec impatience de savoir quelles seront les décisions prises par le gouvernement suite aux ateliers de travail qui ont eu lieu récemment concernant la nouvelle stratégie de gestion des déchets à Maurice. Que va-t-il advenir à Mare Chicose qui continue à se remplir, y aura-t-il une politique nationale pour favoriser le recyclage, y aura-t-il de vastes campagnes de sensibilisation en faveur du respect de l’environnement, et tant d’autres sujets.

10 ans de Mission Verte

Le 10 août 2007, une certaine association du nom de Mission Verte était enregistrée auprès du Registrar of Associations… 10 ans déjà ! Nous avons accompli un beau parcours depuis les premiers rendez-vous donnés au public qui venait déposer ses déchets recyclables, en passant par l’installation de nos premiers conteneurs de tri, le commencement du programme éducatif, l’acquisition de notre premier van de collectes en 2011, celle du deuxième fin 2014.

Notre premier conteneur de tri près du bureau du CEB à Curepipe, installé fin 2007.

Cette aventure de citoyens soucieux de préserver la beauté et l’avenir de leur île a commencé début 2007 lors d’une randonnée à Chamarel, où en voyant la quantité de déchets qui jalonnaient leur parcours, un groupe d’amis s’est dit qu’il fallait faire quelque chose. Pour plus de détails, voici deux petites vidéos qui racontent les débuts de Mission Verte :

Et naturellement merci à tous les sponsors sans lesquels tout cela n’aurait pu être accompli, notamment le GEF Small Grants Programme de l’UNDP, la MCB, le groupe Terra, la fondation GML Joseph Lagesse, IFS. Et puis tant d’autres donateurs durant ces dernières années, notamment J. Kalachand & Co. Ltd., le groupe Evolution, Swan Group, Richfield Tang Knits, E.C. Oxenham & Cy… Nous remercions aussi diverses entreprises partenaires qui nous aident en finançant des projets de collectes et de formation à destination de leurs employés.

Projet avec la National CSR Foundation

Nous avons soumis un projet de sensibilisation à l’environnement à destination d’écoles secondaires gouvernementales et il a été accepté. Cela nous permettra de financer pendant un an, 150 sessions éducatives dans une dizaine d’écoles, et l’installation dans leur cour d’une poubelle de tri avec des collectes régulières de déchets recyclables.

NEWSLETTER MISSION VERTE #14 de Novembre 2016 / Avril 2017

Éducation à l’environnement

De novembre 2016 à avril de cette année nous avons organisé des sessions éducatives dans les lieux suivants : Lycée La Bourdonnais (5), Stella Telecom (1), Azuri (1), Ramlall Motee Government School (6), Centre d’Apprentissage Paille-en-Queue de Grand Gaube (1), Clavis International Primary School (2), Beau Plan Business Park (1), Emtel (1), New Pailles G.S. (2), Raoul Rivet G.S. (4).

Les thèmes de notre programme présentés sur DVD ou Powerpoint sont les suivants, les chapitres abordés varient en fonction de l’auditoire :

  • Notre environnement
  • L’homme et son environnement
  • La Terre nous donne
  • Nous épuisons la Terre
  • La déforestation
  • La mer, un patrimoine à préserver
  • Surconsommation
  • La pollution
  • Biodégradabilité des déchets
  • Où vont nos déchets
  • Les alternatives dans le monde
  • Les solutions
  • Les 3 R
  • Responsabilité individuelle
  • Les bons gestes
  • Ressources énergétiques
  • Le changement climatique
  • Energies renouvelables
  • Et à Maurice où en sommes-nous ?

Conteneur à Ebene Skies

En mars, nous avons installé un nouveau conteneur de tri au Head Office du groupe CIEL à Ebène, permettant aux employés de CIEL ainsi qu’à ceux des autres compagnies du bâtiment Ebene Skies, de déposer leur plastique, canettes aluminium, papier et cartons pour être recyclés. Une session éducative a également été organisée au sein de cette entreprise.

Pour rappel, le papier et le carton recyclables récupérés sont acheminés vers des entreprises exportatrices pour recyclage à l’étranger. En ce qui concerne le plastique de type PET, il est livré aussi à une compagnie exportatrice ; les autres types de plastiques (HDPE, PP) sont pris par une entreprise qui les recycle localement.

National Corporate Social Responsibility (CSR) Foundation

La National CSR Foundation a été mise sur pied et opère sous l’égide du « Ministry of Social Integration and Economic Empowerment ». Elle a pour but notamment la mise en place de programmes et projets au bénéfice de populations vulnérables enregistrées au Registre Social de Maurice, et dans le secteur de la protection de l’environnement et du développement durable, parmi d’autres. Les entreprises doivent désormais remettre 50% de leurs fonds prévus pour le CSR à cette fondation nationale. La fondation attribue des fonds CSR aux ONG oeuvrant dans les domaines concernés, nous nous sommes donc enregistrés auprès d’elle et attendons l’approbation des projets que nous lui avons soumis. Pour plus de détails, consulter le site web du ministère :

http://socialintegration.govmu.org/English/Pages/default.aspx

Atelier de travail dans le cadre de la nouvelle stratégie de gestion des déchets

Devant le constat suivant :

  • Saturation prochaine du centre d’enfouissement de Mare Chicose
  • Faible développement du recyclage et de systèmes de récupération des ressources
  • Système de gestion des déchets coûteux par rapport aux résultats obtenus
  • Manque d’implication de la population
  • Problèmes environnementaux et sociaux dus à la pollution…

Le gouvernement mauricien a décidé de la mise en place d’une stratégie et d’un plan d’action pour un nouveau système de gestion des déchets solides et de récupération des ressources. Les autorités aspirent à l’amélioration du système de gestion des déchets, au développement de systèmes de récupération des ressources et de l’énergie, à une économie circulaire, au « Zero Waste » et à trouver une solution pour Mare Chicose.

Une étude est actuellement menée par un consultant belge, Ecorem, qui travaille en partenariat avec Luxconsult, et ceci avec le soutien financier de l’Agence Française de Développement. Dans ce cadre nous avons participé à un premier atelier de travail qui a eu lieu le 21 mars, réunissant les acteurs du secteur de la gestion des déchets : Ministère de l’Environnement, conseils de district, municipalités, entreprises et ONG.

Vidéo de sensibilisation : Stop aux déchets sur nos plages

Avec le soutien de la compagnie Lunanim Ltd nous avons mis en ligne une petite vidéo d’animation qui sensibilise le public au problème des déchets sur les plages :

Le film a eu un grand succès et nous avons l’intention d’en produire plusieurs encore sur les thèmes de la réduction des déchets, le recyclage, le compostage… Nous recherchons des sponsors pour cela.

Assemblée Générale Annuelle

Notre AGA a eu lieu comme tous les ans, à notre siège de Curepipe. M. Claude Pougnet reste Président, et Georgina Clarenc, Shandra Ganoo, Nadia d’Unienville, Bruno Pougnet et Bruno Carta sont toujours membres du comité.

NEWSLETTER MISSION VERTE #13 de Juin/Octobre 2016

Actions dans les écoles

Le 3 juin, dans le cadre des activités accompagnant la Journée de l’Environnement sous le parrainage de la HSBC, nous avons participé à la sensibilisation à la « State Secondary School » de Belle Rose, lors d’une journée de nettoyage en bordure de Rivière Sèche, et avons installé durant quelques mois un conteneur de tri pour le plastique et les canettes.

Plusieurs sessions éducatives ont eu lieu au mois de juillet au Collège Lorette de Curepipe. Plus de trois cents élèves de Form 1 et 2 ont été sensibilisés aux problèmes de pollution et aux solutions pour y remédier, qui passent par la réduction des déchets, le recyclage, la réutilisation. Le collège a commencé le tri et nous y collectons les déchets recyclables. Un de nos conteneurs de tri pour le plastique et les canettes y a été installé.

Projet à l’Université de Maurice

En collaboration avec notre sponsor KPMG, l’Université de Maurice et la Chemical Engineering Society qui regroupe des étudiants de l’Université, nous avons installé en septembre un conteneur de tri sur le campus de Réduit.

Le projet sera d’une durée de trois ans, il comprend des collectes toutes les quinzaines et la sensibilisation des étudiants au problème des déchets. Deux sessions éducatives ont déjà eu lieu et seront suivies de plusieurs autres dans les prochains mois. Nous avons beaucoup apprécié l’investissement des étudiantes de la Chemical Engineering Society, et espérons que l’enthousiasme suscité par le projet perdurera.

Sessions éducatives et sensibilisation au tri

Par ailleurs, nous avons animé d’autres sessions éducatives, pour les enfants à l’Arche de Zoé et à l’école Paul & Virginie, et pour les adultes chez RT Knits, Taylor Smith, Maurice Publicité, Villa Anakao, Afrasia Bank, le Club Med. Nous remercions ces entreprises pour leur soutien.

Il est utile de mentionner ici l’initiative de RT Knits, entreprise de textile située à La Tour Koenig, qui a mis en place un intéressant système de collecte du plastique, avec la possibilité pour les employés rapportant le plus de plastique, de gagner des prix ; cela s’est avéré être un succès, nous permettant de récupérer d’importantes quantités de plastique, surtout des bouteilles PET.

Les collectes

En plus de l’éducation à l’environnement, nous poursuivons nos activités habituelles. Nous sommes présents à travers une quarantaine de points de collectes. Tous les jours nos deux camionnettes parcourent l’île afin de récolter les déchets recyclables. La fréquence des collectes va de deux fois par semaine à une fois par mois. La liste de nos points de dépôt actuels est visible sur notre site web.

Les collectes se font aussi au sein d’entreprises, qu’elles disposent ou non d’un conteneur de tri de Mission Verte : Island Brush, Taylor Smith, Axys, IBL, Villa Anakao, Lux, Livestock Feed, MCB St Jean, HSBC, PWC, Maersk, Inova Business Park. Nous organisons aussi des collectes à la demande, pour le prix de Rs 600. Ce travail de collectes fait souvent face à des difficultés. Il suffit de la négligence de quelques-uns pour se trouver face à une multitude de déchets non recyclables, des sacs poubelles remplis de déchets en décomposition, qui contaminent une grande partie du conteneur. C’est ainsi que nous avons dû enlever le conteneur qui se trouvait au centre commercial Kendra de St Pierre, devant la persistance de déchets indésirables. D’autres « utilisateurs » ne se donnent pas la peine de déposer leurs déchets dans le conteneur, ils se contentent de laisser un sac à côté. Pour ceux qui sont confrontés à un conteneur qui commence à déborder, nous leur demandons un peu de patience, ils peuvent garder leurs sacs de déchets recyclables dans leur voiture et passer un autre jour, car les conteneurs sont vidés très régulièrement.

Nous sommes aussi confrontés à du plastique non recyclable, tel celui des pots de yaourt, yaourts à boire et autres boissons lactées. Nous invitons les utilisateurs à consulter régulièrement les consignes de tri sur notre site web, et en cas de doute à nous contacter.

Pour ce qui est du verre, le recyclage n’est pas encore possible, notre projet ne pouvant pas aboutir pour le moment, faute de fonds. L’équipement requis nécessite de gros investissements pour une ONG et nous sommes à la recherche d’un ou plusieurs sponsors qui seraient intéressés par cette initiative. Malgré tout, le verre peut être déposé à notre centre de tri de Riche Terre, sur le terrain qui nous a été prêté par PAD. Nous le récupérons aussi au London Way de Mahébourg.

NEWSLETTER MISSION VERTE #12 de Janvier/Mai 2016

A propos du tri du plastique

Nos remerciements vont à tous ceux qui depuis plusieurs années se font un devoir de trier leurs déchets recyclables et les déposer dans nos conteneurs de tri. Nous constatons une utilisation de plus en plus importante et prenons cela comme un signal encourageant. A présent 35 dépôts de tri sont à la disposition du public, et nous comptons continuer dans cette bonne voie. Quelques précisions sont nécessaires cependant afin que tout se passe pour le mieux, et dans cette Newsletter nous parlerons un peu du tri du plastique. Tous les plastiques ne sont pas recyclables ou repris localement, et nous demandons aux utilisateurs de se référer au guide du tri qui se trouve sur notre site web.

Tous les produits doivent être vidés, et ceux ayant contenu des matières périssables (restes de nourriture, lait etc.) doivent être rincés pour ne pas contaminer les autres emballages présents dans le conteneur. Seuls les plastiques sur lesquels apparaît le logo en triangle avec 3 flèches, et les chiffres et abréviations correspondant au type de plastique, sont repris par nous :

Les emballages fabriqués avec du LDPE, mais pas identifiables avec le logo, sont dans certains cas acceptés – c’est le type de plastique transparent utilisé par exemple pour emballer les packs de bière. Malheureusement beaucoup (mais pas tous !) de pots de yaourts, crèmes desserts, yaourts à boire et laits aromatisés, sont soit en polystyrène (catégorie 6), soit dans un autre type de plastique non repris.

Projet à Curepipe

Grâce à l’accord de la Municipalité de Curepipe, ainsi qu’à nos sponsors, Connections et PIM Ltd., que nous remercions, nous avons pu installer depuis fin mars deux nouveaux points dans la région de Curepipe : au Trou aux Cerfs et devant le bâtiment de la Municipalité. Ces conteneurs sont destinés aux plastiques et canettes, nous verrons plus tard s’il y a la possibilité d’ajouter le papier et le carton.

Au point de vue éducatif, nous avons sensibilisé une centaine de personnes, des élèves et enseignants du Collège Couvent de Lorette. D’autres sessions sont prévues, ainsi que l’installation de poubelles de tri dans l’enceinte du collège.

Nouveaux points de dépôt de tri en entreprise

Plusieurs entreprises nous ont sollicité, et c’est ainsi que nous avons eu le plaisir d’installer des conteneurs de tri dans les locaux de Maersk, de Taylor Smith, d’Island Brush et de Maurice Publicité. Ces installations sont accompagnées de sessions éducatives à l’attention des employés afin que ceux-ci utilisent au mieux nos conteneurs.

Conteneurs de tri et session éducative chez Maersk.

Projet dans le Sud

Nous avons pu, grâce au financement de l’Ambassade des États-Unis à Maurice, redémarrer notre projet de Mare Tabac, qui avait été interrompu pendant 9 mois. De nouveaux conteneurs de tri ont été placés, mieux adaptés au centre social du village. L’inauguration a été pour nous l’occasion de sensibiliser les habitants sur les bienfaits du tri des déchets recyclables. Des sessions éducatives auront lieu prochainement au village et dans les alentours, notamment pour les écoles.

Éducation à l’environnement

Nos sessions éducatives se poursuivent dans diverses écoles et entreprises. De février à mai, outre les lieux mentionnés ci-dessus, nous sommes intervenus à Marine Biotechnology Products Ltd (Groupe IBL), Clavis International School, l’hôtel Shanti Maurice, et auprès d’un groupe d’élèves venu du Lycée Boisjoly Potier de La Réunion.

Lecture écolo

Pour apprendre de façon ludique, rien de tel qu’une bonne BD, telle Qui descendra les poubelles ? « à l’humour décapant et décalé sur la réduction des déchets ». À voir sur le site des éditions Rue de l’échiquier : http://www.ruedelechiquier.net/horscollection/76-qui-descendra-les-poubelles-.html

« Avec un humour pétillant, Nat Mikles nous explique les bonnes raisons d’accomplir des gestes simples qui protègent l’environnement, sans se prendre la tête : trier ses déchets, faire son compost, privilégier la consigne et le vrac… ».

Recherche de sponsors

Nous avons à cœur de poursuivre notre action pour une Ile Maurice qui prend conscience que les déchets ne sont pas quelque chose dont il se suffit de se débarrasser pour ne plus en entendre parler. Nous vivons dans un système industriel qui génère beaucoup de déchets, c’est à nous de nous questionner et voir ce que nous pouvons faire à notre niveau. Adoptons de nouvelles habitudes, notamment en pensant aux 3 R : Réduire, Réutiliser, Recycler.

Nous avons plusieurs projets en vue, que ce soit pour de nouveaux points de dépôts de tri, pour l’éducation à l’environnement, pour le recyclage du verre, ou notre Centre de Tri à Riche Terre. Si vous êtes susceptibles de nous aider par une aide dans le cadre du CSR, merci de nous contacter.

NEWSLETTER MISSION VERTE #11 de Juillet/Décembre 2015

Nos cours de compostage ont redémarré !

Nous sommes heureux de vous annoncer que nous avons relancé nos cours de compostage. Notre but est d’inciter le public à conserver ses déchets verts au lieu de les mettre avec les déchets ordinaires, à destination de Mare Chicose. A Maurice, environ 2/3 des déchets ménagers sont des déchets verts. Avec ces feuilles, épluchures de légumes, gazon coupé et autres, chaque ménage, qu’il réside dans une maison ou un appartement, peut produire son compost, afin de nourrir ses plantes du jardin ou du balcon : fougères, fleurs et légumes. Cette activité se fait en collaboration avec l’association Le Vélo Vert, et nous leur disons un grand merci pour leur aide à relancer ce projet, car nous bénéficions de leur espace dans leurs locaux de Curepipe, comprenant un jardin, avec son tas de compost.

Les cours sont à destination de tous publics : individuels, écoles, étudiants, entreprises… afin de donner le goût à chacun de valoriser ses déchets verts, et de se lancer dans un potager bio à domicile. Vous avez aussi la possibilité d’acquérir votre propre composteur, comme sur la photo ci-contre. Pour de plus ample renseignements, n’hésitez pas à nous contacter.

De nouveaux modèles de dépôts de tri

Nous avons mis au point une version améliorée de notre modèle de petits conteneurs « jumeaux » (photo de droite). Le conteneur est maintenant plus large, permettant de stocker plus de recyclables, et avec plus de place pour l’inclusion de stickers sur les déchets recyclables. Nous avons également fait faire un nouveau grand modèle de conteneur, de 4m de long et 1m40 de large, dont le premier exemplaire vient d’être placé au Super U de Grand Baie.

Nouveau point de dépôt : Super U Grand Baie

C’est grâce au Rotary Club Grand Baie que ce projet a pu se concrétiser, avec l’aide de la direction du Super U. Un grand merci donc à ces sponsors. Nous souhaiterions profiter de cette présence accrue pour organiser plus de sessions éducatives dans la région de Grand Baie, à destination des écoles et des entreprises. Merci de nous contacter si cela intéresserait une organisation que vous connaissez.

Implantation au niveau régional

Mission Verte étant une association dont les locaux se trouvent à Curepipe, nous souhaitons naturellement favoriser notre implantation dans cette région de l’Ile en y ajoutant plus de dépôts de tri, et en y favorisant l’éducation à l’environnement, pour participer activement à la vie de notre ville et de ses environs. Dans cette optique, nous sommes heureux de nous être associés au Vélo Vert, autre association curepipienne, pour nos cours de compostage. Nous avons aussi rencontré l’équipe du Conseil Municipal au sujet du tri et allons placer deux petits conteneurs au Trou aux Cerfs, et deux autres devant le bâtiment de la Municipalité, pour les plastiques et canettes. Nous allons prochainement sensibiliser les élèves dans des écoles.

Aller plus loin contre le plastique

Nous avons très bien accueilli cette nouvelle année 2016 avec la mise en place de l’interdiction des sacs en plastique. Allons plus loin et ensemble faisons en sorte que le plastique ne soit plus jeté dans la nature, diminuons notre utilisation des récipients en plastique qui ne servent qu’une fois : bouteilles, flacons, pots, emballages, sans oublier le polystyrène (barquettes, take-away…). Trouvons des alternatives.

Le tri à Riche Terre

Un terrain a été mis à notre disposition à Riche Terre depuis un an, avec pour but d’accueillir notre projet de recyclage du verre, entre autres. En attendant que démarre ce projet, pour lequel il nous faut encore rassembler des fonds, nous y stockons du verre et du plastique. Cet espace sera doté d’un atelier de recyclage du verre, d’espaces de stockage de matières recyclables, et d’un espace de compostage.

Merci à nos principaux donateurs de 2015

Diadeis (Maurice) Ltée, Dry Cleaning Services Ltd., Dry Mixed Products Ltd, E.C. Oxenham & Cy. Ltd., FM Immobilier, Fondation Harel Mallac, Fondation Mauritius Union, Get Muddy Ltd, GML Fondation Joseph Lagesse, J. Kalachand & Co Ltd, Maersk (Mauritius) Ltd, Richfield Tang Knits Ltd, Société B.V.G., Swan Group Foundation, Terra, Tropical Cubes Co. Ltd., Velogic Ltd, Zell Contracting Ltd.

Assemblée Générale 2016

Notre assemblée générale annuelle se tiendra le jeudi 10 mars à notre siège de Curepipe. Pour ceux qui ne sont pas encore membres de Mission Verte, il suffit de remplir le formulaire que vous trouverez sur notre site web.